L'Agefiph et Sciences Po signent une convention pour une meilleure prise en compte des handicaps invisibles


Une recherche pédagogique innovante et de nouvelles méthodes et pratiques adaptées à tous les publics
L'Agefiph et Sciences Po signent une convention pour une meilleure prise en compte des handicaps invisibles

En appui aux orientations du Plan Stratégique de l'Agefiph déployé en 2017, la convention prévoit la diffusion de la recherche pédagogique initiée par Sciences Po pour ses étudiants souffrant de handicaps cognitifs (troubles Dys, troubles du spectre autitistique, etc.) et psychiques (dépression, anorexie, troubles bipolaires, etc.), auprès de l'ensemble des centres de formation. Cette recherche est source d'une innovation pédagogique majeure transposable au-delà du public handicapé.

Une recherche pédagogique innovante

En 2015 et 2016, Sciences Po, avec le soutien de l'Université de Paris Sorbonne Cité (USPC) et du Programme des Investissements d'Avenir, a engagé un travail de recherche d'innovations pédagogiques pour les étudiants en situation de handicaps cognitifs et psychiques. Le résultat de ces travaux constitue une première, tant au niveau des domaines de recherche explorés (les handicaps cognitifs et psychiques et la pédagogie au sein de l'enseignement supérieur) que par la méthode retenue, mêlant conseils d'experts et expérimentations. Il a fait l'objet d'un guide sur l'innovation pédagogique et les handicaps psychiques et cognitifs publié en 2016. Au terme de la convention, il sera enrichi par des partenariats internationaux auprès d'universités qui mènent des recherches similaires.

De nouvelles méthodes et pratiques adaptées à tous les publics

Au cours des premiers travaux menés sur l'innovation pédagogique et les handicaps cognitifs et psychiques, il est apparu important de considérer la lutte contre le décrochage comme stratégique. La sensibilisation et l'accompagnement au changement de pratiques pédagogiques présentent un intérêt majeur dans l'intégration des étudiants porteurs d'un handicap invisible. Il est apparu que ces changements pédagogiques sont aussi vécus positivement par les étudiants non handicapés.

Des solutions transférables à l'orientation, à l'insertion professionnelle et au management en entreprise

L'innovation pédagogique, testée dans l'enseignement supérieur, a ouvert un champ méthodologique nouveau qui correspond à des besoins plus larges que la formation, comme l'orientation et le management en emploi. La transversalité des principes étudiés permet de repenser la transmission des savoirs classiquement utilisés dans les organismes de formation ou en entreprise. Il est souvent difficile pour un demandeur d'emploi souffrant d'un handicap cognitif ou psychique de suivre une formation dans ces organismes. Les mêmes difficultés sont évoquées par les managers de personnes atteintes de ce type de handicaps. L'étude permet de comprendre les difficultés d'apprentissage et les potentiels de ces personnes. Associée à des outils pratiques, elle contribue à améliorer leur acquisition de savoirs et de savoir-faire tout en valorisant leurs aptitudes à préparer l'insertion professionnelle.

 Publié le 18 juillet 2017

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



Handicap

Handicap

Comment aider une personne qui est handicapée? Un espace communautaire permettant de trouver des ressources et conseils utiles

Publier dans l'agenda de Aidant.info

Inaugurations, ouvertures d'établissements, animations, fêtes, formation, journées portes ouvertes, salons, colloques ...

Utilisez l'agenda pour médiatiser vos événements et assurer leur succès en optimisant leur visibilité. Il suffit de devenir membre c'est gratuit !

Publier dans l'agenda

FERMER