Le [18:18] VIH/sida

01 décembre 2020
Catégorie : Conférence, Colloque, Congrès


la science avance, la discrimination fait de la résistance (1er décembre)


Présentation


Dans les années 80, au début de l'épidémie du VIH/sida, des groupes de populations sont identifiés comme étant à risque. Ces groupes ou communautés sont dès lors stigmatisés car potentiellement porteurs d'un virus à l'origine d'une maladie mortelle touchant des personnes en pleine fleur de l'âge. Durant cette période d'urgence sanitaire, tous les pays appliquent des mesures visant à contrôler ces personnes ou groupes concernés par le sida. C'est le point de départ de 40 années de discrimination et de stigmatisation vécues par les personnes vivant avec le VIH, leurs proches et leurs communautés.

Pourtant, depuis 1996 et l'arrivée des traitements antirétroviraux, la donne change. La médecine a fait ces 20 dernières années de grandes avancées dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH. Elle apporte régulièrement de nouveaux outils de prévention, permettant aujourd'hui de vivre avec le VIH/sida et de ne pas transmettre le virus à ses partenaires, à condition d'avoir accès au traitement et de bénéficier de conditions de vie satisfaisantes.

Mais si la science avance, l'ignorance et le rejet font de la résistance. Malgré le succès des antirétroviraux et l'allongement spectaculaire de l'espérance de vie des personnes vivant avec le virus, on constate en parallèle une augmentation du rejet. Enquête après enquête, la part des personnes refusant d'avoir une relation sexuelle ou amoureuse avec une personne séropositive augmente. Ce rejet ruisselle sur toutes les facettes de la vie des personnes vivant avec le VIH/sida : vie amoureuse, vie professionnelle, entourage familial ou amical...

A l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le VIH/sida le 1er décembre, professionnel.le.s de terrain, militant.e.s, scientifiques et dirigeant·e·s de structures médico-sociales viendront échanger en live sur Facebook et LinkedIn. Lors de cette nouvelle édition du [18:18], les intervenant·e·s interrogeront les causes de cette stigmatisation, solidement ancrée dans notre société, et discuteront des différents leviers à actionner pour en finir avec la sérophobie.

Cet événement sera animé par Nicolas Froissard, porte-parole du GROUPE SOS, et traduit en langue des signes par Jérémie Ségouat. Inscrivez-vous ici pour recevoir des rappels !

RENDEZ-VOUS
MARDI 1er DécembrE

à 18h18
en direct sur la page Facebook du GROUPE SOS




En savoir plus

Coordonnées


Agenda



Le guide des aidants : actualité, outils pratiques, conseils, orientation, solution, entraide, forum dédié. Aidant votre guide pratique 100% aidant. Espace Professionnel et Association.

Demande de devis d’aide à domicile gratuit et sans engagement

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).


FERMER