Rechercher une ASSOCIATION ou un ORGANISME

Actualité
Aidant salarié

Pas évident de devoir aider au quotidien un proche et de rester mobilisé à 100% dans son activité professionnelle. De plus en plus d'entreprises prennent conscience de ce challenge des salariés aidants et proposent des dispositifs d'accompagnement.


Aidant salarié

Plus de 50% des salariés travaillent dans des TPE ou des PME de moins de 50 personnes. L'article propose la mutualisation de services et d’informations utiles afin que les PME et TPE soient en mesure d’aider leurs salariés en situation d’aidants d’un proche sans avoir à déployer des moyens disproportionnés.
10% d'utilisation serait la preuve de réussite ?

Aidant salarié

Quel serait le critère de réussite d'une entreprise qui mettrait à disposition de ses salariés-aidants différents services ou soutiens ? Un aidant discute de chiffres d'enquêtes sur les salariés-aidants américains et leur utilisation de services et aides proposés par leurs entreprises, et transpose à la France ces taux d'utilisation et le niveau qui pourrait déjà être considéré comme une "réussite".
On peut vous aider ?

Aidant salarié

Une salariée-aidante regrette que son expérience d’aidante au quotidien essayant de concilier «le moins mal possible» travail et obligations d’aidante ne soit pas prise en considération, tant de la part de la Direction du personnel que de la part de la Direction Marketing produits de son entreprise. Un plaidoyer en faveur d’une meilleure intégration par l’entreprise des potentialités d’apports de la part des salariés-aidants.

Aidant salarié

Le phénomène des aidants-salariés s’impose aux entreprises, que ces dernières l’acceptent ou pas. Dans cet article, quatre aidants proposent des pistes "gagnant-gagnant" aux entreprises pour accompagner leurs salariés-aidants et diminuer l’impact estimé autour de 1500 euros par salarié-aidant par an en termes de baisse de productivité, absentéisme et remplacements.
Les «boules» d'aller à Pôle Emploi

Aidant salarié

Que ressentent les aidants qui reprennent le chemin de Pôle Emploi pour essayer de trouver un emploi compatible avec leurs obligations d’aidant d’un proche ? Ou qui essaient de se réinsérer dans le marché de l’emploi ? Une aidante qui se «prépare» à cet entretien dit ne pas se sentir à l’aise.
Une enquête sur la conciliation vie d'aidant, vie professionnelle

Aidant salarié

Dans le cadre de son engagement aux côtés des aidants, le Groupe Macif lance une enquête sur les différentes manières de concilier la vie d’aidant et la vie professionnelle. L’enquête «Conciliation vie d’aidant - vie professionnelle» s’inscrit dans un processus de moyen terme qui vise à aider les entreprises à mieux accompagner leurs salariés aidants en mettant en place des solutions adaptées pour permettre leur maintien dans l’emploi et améliorer leur quotidien et celui de leur proche. Réalisée en partenariat avec les chercheurs de la Fondation de l’Université Paris-Descartes, ses premiers résultats seront communiqués au cours de l’année 2015.
Salariés-aidants : Quel bouche à oreille vous organisez dans votre entreprise ?

Aidant salarié

Quel bouche à oreille est fait par les salariés-aidants sur les initiatives et aides apportées au sein de leur entreprise ? C’est la question posée dans cet article et qui porte en soi la conclusion : si aucun bouche à oreille n’est fait, il est nécessaire de revoir les initiatives et aides apportées par l’entreprise puisque les salariés-aidants n’y adhérent pas au point d’en faire part autour d’eux.
Deux réflexions sur le baromètre Malakoff-Médéric Santé et Bien-être des salariés, Performance des entreprises

Aidant salarié

Malakoff-Médéric vient de publier la 6ème édition de son baromètre « Santé et Bien-Etre des salariés, Performance des entreprises ». Pour tous les aidants qui conjuguent à la fois activité professionnelle et rôle d’aidant auprès d’un proche, qu’il s’agisse d’un proche malade, ou handicapé, ou dépendant, ce baromètre doit être vu comme une remarquable opportunité de prendre la parole. Pour toutes les entreprises qui ne peuvent que « constater » cette montée du phénomène des salariés-aidants, ce baromètre doit être vu comme le signal d’alerte justifiant la mobilisation interne et la mise en place de mesures efficaces et propres à aider leurs salariés-aidants.

Aidant salarié

Le ministre d'Etat chargé des Aînés, Alice Wong, avait annoncé en juin 2014 la mise en place d'un Groupe d'employeurs sur la question des aidants naturels. Le Groupe d'employeurs avait reçu le mandat de mobiliser les employeurs, de cerner leurs pratiques exemplaires visant à appuyer les employés qui sont aussi aidants naturels et de communiquer ces conclusions à d'autres entreprises et intervenants canadiens. Le Groupe n'avait cependant pas le mandat de se pencher sur les améliorations à apporter aux programmes gouvernementaux et les changements législatifs pertinents. Le Groupe vient de publier son rapport qui présente les conclusions et les observations découlant des consultations du Groupe sur les pratiques en milieu de travail visant à aider les employés qui sont aussi aidants naturels. Le rapport formule également des recommandations à l'intention des entreprises canadiennes souhaitant mieux appuyer leurs employés qui agissent aussi à titre d'aidants naturels.
Dix initiatives en faveur des salariés-aidants

Aidant salarié

Dix initiatives en faveur des salariés-aidants sont proposées aux entreprises dans cet article. Certaines sont déjà mises en place par quelques entreprises pionnières sur le terrain des aides aux salariés-aidants, d’autres sont « inédites ». Le classement de ces 10 propositions est fait de l’initiative qui requiert le moins de participation des salariés-aidants pour en faire un succès de mise en place, à celle qui en requiert le plus. La dernière de ces 10 propositions consiste pour l’entreprise à déléguer à des salariés-aidants volontaires la mission de former un premier « cercle » d’écoute et d’entraide auprès duquel chaque nouveau salarié-aidant dans l’entreprise pourra trouver une première série de conseils adaptés à sa situation.

Aidant salarié

C’est la dernière des 6 parties annoncées. Cette partie montre le mouvement en marche, la prise de conscience des entreprises de la « nouvelle norme » que représentent les salariés-aidants, et donc la possibilité croissante de prise des paroles des salariés-aidants au sein de leur propre entreprise. Il a fallu pratiquement 30 ans pour que les femmes fassent reconnaitre leur droit d’être mère de famille tout en ayant une activité professionnelle. La charte de parentalité admise par tous maintenant au sein des entreprises doit pouvoir englober la situation des salariés-aidants dans un futur qu’il faut souhaiter aussi proche que possible. A ce titre, les salariés-aidants d’aujourd’hui défrichent le terrain pour les futures années.
Salariés-aidants : une intéressante émission sur BFM Business

Aidant salarié

Il est important que les médias parlent des aidants, et lorsque le sujet touche 4 millions d’entre eux en tant que salariés-aidants, sur les 8,3 millions recensés, c’est une bonne chose. BFMTV avait réuni autour de sa table le groupe BAYARD, la plateforme de services aux aidants RESPONSAGE et l’association d’aidants AIDANTATTITUDE. La recherche de solutions « sur-mesure » pour aider les salariés-aidants à mieux concilier vie professionnelle et rôle d’aidant passe par la prise en main du sujet par les syndicats et leur rôle moteur au sein des comités d’entreprise pour s’assurer que les salariés-aidants peuvent bien exprimer leurs demandes.

Aidant salarié

Exprimer ce que peut être un ou plusieurs avantages pour l’entreprise si cette dernière accorde au salarié-aidant les aménagements de travail qu’il demande est un exercice toujours difficile à faire. Pourtant il est impératif au salarié-aidant de faire. Pour faciliter ce travail de réflexion, cette 5ème partie présente à titre d’exemples une liste de 20 avantages que des salariés-aidants ont proposé à leur entreprise en contrepartie d’aménagement de leurs modalités de travail, que ces aménagements soient des modifications d’horaires, des répartitions différentes d’heures selon les jours, de télétravail, etc.

Aidant salarié

La Journée nationale des aidants approche à grand pas, c’est le 6 octobre prochain. Cette journée peut être une bonne occasion pour les assureurs de parler à la presse grand public de ce qu’ils réalisent au quotidien pour aider et soutenir les millions d’aidants. Chaque assureur a un client sur 5 en situation d’aidant !

Aidant salarié

Voici le troisième article, d’une série de 6 articles destinés aux salariés aidants pour les aider à mieux concilier vie professionnelle et vie d’aidant. Ce troisième article explique pas à pas un modèle de démarche à suivre pour préparer notre demande d’aménagement de nos horaires de travail et recommande la recherche d'appui auprès d'autres salariés-aidants en interne, ou d'autres salariés-aidants sur des forums d'échanges et auprès d'associations d'aidants.

Aidant salarié

Voici le second d’une série de 6 articles destinés à des salariés aidants pour les aider à mieux concilier vie professionnelle et vie d’aidant. Ce deuxième article aborde la manière de réfléchir pour le salarié-aidant sur les conséquences possibles de sa demande d’aménagement d’horaires, les solutions à proposer, en particulier lorsque l’entreprise a besoin de joindre le salarié-aidant de manière urgente. Les 4 articles suivants aborderont successivement : comment écrire les points positifs pour l'entreprise et pour le salarié-aidant ; comment lister les éléments qui peuvent favoriser l'acceptation de notre proposition par l'entreprise ; comment formuler par écrit notre proposition ; et enfin comment préparer la réunion avec le chef direct ou sa hiérarchie.

Aidant salarié

Voici le premier d’une série de 6 articles destinés à des salariés aidants pour les aider à mieux concilier vie professionnelle et vie d’aidant. Ce premier article aborde la réflexion à mener par le salarié-aidant lui-même sur les options qui lui seraient les plus adaptées pour concilier sa vie professionnelle et son rôle d’aidant. Les 5 articles suivants aborderont successivement : comment définir l'arrangement de travail que nous souhaitons compte tenu des accords existants sur l'aménagement des heures de travail et sur le télétravail ; comment écrire les points positifs pour l'entreprise et pour le salarié-aidant ; comment lister les éléments qui peuvent favoriser l'acceptation de notre proposition par l'entreprise ; comment formuler par écrit notre proposition ; et enfin comment préparer la réunion avec le chef direct ou sa hiérarchie.
« Je sais, mais je leur fais pas confiance... »

Aidant salarié

Comment établir un climat de confiance au sein des entreprises où un salarié-aidant pourrait trouver le soutien dont il a besoin et les éventuels arrangements de travail qui l’aideraient ? Une idée proposée par des aidants pourrait être l’officialisation par la Direction des Ressources Humaines d’une « antenne aidants », constituée de salariés aidants de l’entreprise volontaires pour aider leurs collègues. Cette « antenne aidants » aurait deux vocations : d’une part apporter leur soutien aux collègues aidants qui le leur demandent, leur expliquer notamment les mesures en faveur des aidants qui existent dans l’entreprise, les aider à formuler leurs besoins éventuels d’arrangements d’horaires ou de télétravail dans le cadre des accords existants au sein de l’entreprise ; d’autre part, alimenter la Direction des Ressources Humaines en informations concernant les aidants, les mesures gouvernementales adoptées ou en cours d’élaboration, les politiques réussies dans d’autres entreprises au bénéfice des aidants.
La Charte des salariés-aidants en entreprise

Aidant salarié

Le dernier baromètre Malakoff-Médéric sur la Santé et le bien-être au travail montre que 15% des salariés dans les entreprises sont également aidant d’un proche, proportion qui monte à 23% pour les salariés de 50 ans et plus. Les « salariés-aidants » deviennent la « nouvelle normalité » pour les entreprises. Deux aidants proposent à des entreprises pionnières sur les aidants comme Casino, Novartis, Macif, EDF, Crédit Agricole Assurances, Danone, Bayard, l’Oréal de lancer la « Charte des salariés-aidants en entreprise ».
Le sondage TNS Sofres ANACT sur la conciliation vie professionnelle et vie familiale

Aidant salarié

Les salariés aidants conciliant vie professionnelle et rôle d'aidants représentent de l'ordre de 14% des salariés. Une bonne occasion de réfléchir sur les résultats du sondage TNS Sofres que vient de présenter l'ANACT sur la conciliation vie professionnelle et vie privée, notamment sur les bénéfices attendus d'une meilleure conciliation et les modalités de flexibilité qui permettraient de l'atteindre.
Concilier vie activité professionnelle et rôle d'aidant

Aidant salarié

Pour les aidants qui peinent à concilier rôle d'aidant et vie professionnelle, le gouvernement va demander aux partenaires sociaux de revoir les conditions faites au soutien familial et s'engage à promouvoir les organisations les plus adaptées à la conciliation activité professionnelle et rôle d'aidant. Trois pistes pourraient être intéressantes à explorer.

Aidant salarié



Pas évident de devoir aider au quotidien un proche et de rester mobilisé à 100% dans son activité professionnelle. De plus en plus d'entreprises prennent conscience de ce challenge des salariés aidants et proposent des dispositifs d'accompagnement.


FERMER