.

Ce que veulent les électeurs américains de 40 ans et plus concernant les aidants familiaux

Un intéressant sondage fait en février dernier par la très puissante association AARP aux Etats-Unis montre que 77% des électeurs de 40 ans et plus veulent que leurs élus politiques améliorent les ressources et aides mises à disposition des aidants afin que leur proche puisse continuer à vivre à domicile malgré son handicap, ou sa maladie ou sa dépendance liée à l’âge. 68% des électeurs de 40 ans et plus voteraient de préférence pour un représentant s’engageant à mettre prioritairement en œuvre ces mesures.

Publié le 06 mars 2015
Ce que veulent les électeurs américains de 40 ans et plus concernant les aidants familiaux

Plus de 42 millions d'aidants américains prennent soin chaque année d'un proche handicapé, malade ou dépendant, qu'il s'agisse de leur conjoint, ou d'un parent ou d'un membre de leur fratrie ou d'un proche ou encore d'un ami, pour que ces derniers puissent vivre chez eux. Ces 42 millions d'aidants effectuent les tâches essentielles quotidiennes comme le lever, l'habillement, l'alimentation, les transports, la toilette, et aussi la prise de médicaments ou des piqures. La contribution informelle annuelle de ces aidants est évaluée à 450 milliards de $. Le nombre d'heures moyen consacré par semaine par les aidants est de 20 heures.

Les électeurs américains veulent des actions de la part de leurs élus

Quelque soit l'inclination politique, les électeurs veulent que leurs représentants politiques prennent des mesures améliorant les aides aux aidants familiaux qui font en sorte que leur parent ou le proche dont ils s'occupent puisse continuer à vivre chez lui. La majorité des personnes interrogées disent qu'ils seront plus favorables aux représentants politiques qui prendraient ces mesures. 77% des électeurs américains de 40 ans et plus veulent que les députés et sénateurs qu'ils élisent mettent en priorité des mesures améliorant les ressources et aides dont peuvent bénéficier les aidants qui prennent soin d'un proche à domicile. 68% de ces électeurs seraient plus favorables à des représentants politiques prenant de telles mesures.

Les difficultés rencontrées par les aidants américains

Les aidants familiaux américains font face à de considérables challenges pour permettre au proche dont ils prennent soin de rester à son domicile, qu'il s'agisse de stress ou de difficultés à concilier vie professionnelle et responsabilité d'aidant, ou encore de difficultés financières. Pour autant, les aidants américains disent que permettre à leur proche de continuer à vivre chez eux est leur priorité.

Deux aidants sur trois dit qu'il éprouve un stress considérable émotionnel (68%), plus de la moitié disent qu'il leur est difficile de prendre un répit (59%), difficile de concilier vie professionnelle et rôle d'aidant (58%), ou encore de trouver du temps pour prendre soin de leur propre santé (53% disent qu'il leur est difficile de faire régulièrement des exercices physiques). Côté finances, les aidants américains disent aussi que le fait d'être aidant est financièrement difficile : 68% des aidants disent prendre sur leurs propres revenus pour payer aux dépenses du proche dont ils s'occupent. Enfin,41% des aidants disent avoir réalisé des aménagements de leur propre maison pour pouvoir accueillir un proche dépendant chez eux.

La majorité des aidants disent que l'accès aux ressources et aides adaptées est important quand il s'agit de permettre à un proche de continuer à vivre à domicile malgré sa maladie, son handicap ou sa dépendance en raison de son âge. Les deux services les plus demandés par les aidants sont l'information sur les ressources et aides possible(88%) et sur les possibilités de prendre un répit (84%). Plus des trois quarts des personnes interrogées disent que des aides pour les différentes tâches à accomplir, des aides pour accompagner le proche à des rendez-vous médicaux sont importantes (78%), de même que les aides pour les déplacements en général du proche (76%). La possibilité d'échanger avec d'autres aidants est citée par 72% des personnes interrogées, et la possibilité d'avoir de la souplesse d'aménagements d'horaires de la part de son entreprise est citée par 70%.

L'importance d'avoir des services disponibles localement

Enfin, 73% des personnes interrogées, qu'elles soient aidantes actuellement ou futurs aidantes, estiment qu'il est important que ces ressources et services qui permettent aux personnes de continuer à vivre à leur domicile et à leurs aidants de prendre un break, soient des ressources et services disponibles là où ils vivent.


Dépendance



Comment passer le cap de la dépendance et mettre ne place un dispositif d'aide à la personne devenue dépendante? Devenir aidant quand vos proches, âgées deviennent dépendant tout un parcours ou il est utile d'être accompagné

Demande de devis d’aide à domicile gratuit et sans engagement

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).


FERMER