Des lits d'urgence en Ehpad


L'EHPAD Jean Moulin propose des lits ‘‘sas’’ pour assurer l’hébergement d’urgence des personnes âgées
Des lits d'urgence en Ehpad
Copyright Ville de Bourgoin-Jallieu

Le 2 mais 2016 l'EHPAD Jean Moulin, situé à Bourgoin-Jallieu en Isère, a ouvert 15 lits dits « sas » pour accueillir les personnes âgées dépendantes, en attente d'une place en maison de retraite et ne pouvant retourner à leur domicile.


Ce dispositif expérimental mis en place en collaboration avec le CHPO, la Méthode Action Intégration Autonomie (M.A.I.A) du Nord-Isère, l'ARS et le Conseil Départemental, est réellement innovant, il accompagne les personnes âgées en situation d'urgence et sera créateur d'emplois sur l'EHPAD.

Quel est le principe de ce dispositif ?


Les délais d'attente pour obtenir une place en EHPAD deviennent de plus en plus longs, (en moyenne 12 à 18 mois d'attente).
Les personnes âgées dépendantes ne pouvant plus rester à leur domicile sont souvent orientées vers des places en hôpitaux ou vers des lits de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR).
Parfois, aucune solution n'est trouvée et la personne âgée, bien qu'en incapacité de rester chez elle, se retrouve à devoir attendre la libération d'une place en EHPAD à son domicile, en situation d'insécurité.
Face à l'augmentation incessante de ce type de situations, le CHPO et la filière MAIA ont mis en place ce dispositif pour pouvoir accueillir cette population au sein de l'EHPAD Jean Moulin, pour une durée de 90 jours.
15 lits ont été ouverts spécialement pour cette expérimentation.
Les personnes âgées en situation d'urgence seront accueillies dans cette nouvelle structure, dans l'attente d'obtenir une place définitive dans un EHPAD.

Quels sont les critères d'admission dans ce dispositif ?
Les personnes âgées devront répondre à des critères précis, qui seront évalués par une commission :

  • Être résident dans le secteur du Nord-Isère,
  • Être en attente d'une place en EHPAD,
  • Avoir émis le souhait d'aller en EHPAD et avoir été informé de la non possibilité de rester chez soi,
  • Être en situation d'urgence (niveau de dépendance aggravé, perte de la personne aidante, etc).


Comment sera évaluée l'expérimentation de ce dispositif ?


Le site de la ville de Bourgoin-Jallieu précise le fonctionnement de cette expérimentation : « Les lits sas sont [...] financé par l'ARS (Agence Régionale de Santé) et le Département de l'Isère, et piloté par un comité composé de représentants de ces mêmes financeurs, du service autonomie du Conseil Départemental de l'Isère, de la filière gérontologique MAIA du Nord-Isère, du corps médical du CHPO, de la gouvernance du pôle gériatrique inter-établissement du territoire et des EHPAD. Après un an de fonctionnement, le comité de pilotage évaluera le dispositif pour décider de sa pérennisation ou non. Si l'expérimentation est jugée non concluante, les 15 lits ouverts [...] se transformeront en lits d'EHPAD conventionnels. »

Quelle sera la prise en charge de ces personnes âgées ?


Pour ces 15 lits créés des moyens spécifiques supplémentaires seront octroyés à l'EHPAD pour la prise en charge de ces personnes âgées en situation d'urgence.
Une équipe médicale et para-médicale encadrera ces nouveaux résidents pour la durée de leur séjour (90 jours maximum) : médecin coordonnateur, infirmier(e) coordonnateur(trice), infirmiers, aides-soignant(e)s, psychologue, ergothérapeute, assistante sociale et agents de service.
Au cours de ce séjour, les coordonnateurs de ce dispositif devront trouver une place définitive en EHPAD à la personne âgées.

En savoir plus Publié le 04 mai 2016

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



Dépendance

Dépendance

Comment passer le cap de la dépendance et mettre ne place un dispositif d'aide à la personne devenue dépendante? Devenir aidant quand vos proches, âgées deviennent dépendant tout un parcours ou il est utile d'être accompagné

FERMER