Plus d'un Français sur deux prêt à s'engager bénévolement contre la solitude des personnes âgées !

Les petits frères des Pauvres encouragent cette solidarité et recherchent pour Noël des bénévoles dans toute la France.

Publié le 30 octobre 2015
Plus d'un Français sur deux prêt à s'engager bénévolement  contre la solitude des personnes âgées !

Devenir bénévole chez les petits frères des Pauvres, c'est offrir à nos aînés un cadeau qui n'a pas de prix : des moments d'échange, de partage et de convivialité.

Alors qu'un récent sondage (cf. encadré) révèle que les Français se soucient des personnes âgées et sont prêts à leur consacrer du temps, les petits frères des Pauvres se félicitent de cette volonté de solidarité et lancent leur grande campagne d'appel à bénévolat pour les fêtes de fin d'année.

S'engager contre la solitude des personnes âgées, et si ça commençait à Noël ?

Rappelons que cette période de l'année apparaît plus que jamais comme un moment où la solitude est plus gravement ressentie par les personnes âgées. Afin de faire de Noël une fête pour tous, les bénévoles des petits frères des Pauvres s'attachent à recréer une atmosphère chaleureuse autour d'un repas ou lors d'une visite à domicile les 24 et 25 décembre.

Les petits frères des Pauvres recherchent activement des bénévoles pour :

  • aider à la préparation et participer à un repas collectif de Noël (les 24 et 25 décembre) ;
  • conduire les invités aux repas de Noël collectifs et les raccompagner ensuite à leur domicile ;
  • rendre visite et/ou partager un repas au domicile d'une personne âgée qui ne peut ou ne souhaite pas sortir les 24 ou 25 décembre.

Une forte mobilisation à Noël comme au quotidien

Les actions de Noël s'inscrivent dans l'engagement quotidien des petits frères des Pauvres depuis les tout premiers réveillons organisés dans les années 50. En 2014, grâce à l'investissement de nombreux bénévoles, près de 16 000 personnes âgées isolées ont vécu un réveillon ou un repas organisés à l'occasion de Noël.

« Les journées sont longues quand on est seule chez soi. Au repas de Noël, on a l'impression de faire partie d'une grande famille. Ce sont vraiment des moments chaleureux, plein de convivialité. Je m'y sens bien » Jeanne, 97 ans, accompagnée par les petits frères des Pauvres à Toulouse

« J'ai rencontré des personnes âgées que je n'aurais jamais rencontré ailleurs. On échange, des liens se nouent entre des gens très différents, on a envie d'être ensemble. C'est tellement facile d'apporter de jolis petits moments de bonheur.» Samuel, 32 ans, bénévole à Noël en 2014.

Les Français prêts à s'engager selon une étude BVA/les petits frères des Pauvres

64% des Français (contre 48 % en 2014) seraient prêts à consacrer au moins une heure par semaine à une personne âgée lors d'une activité bénévole, c'est ce qu'ont révélé les résultats du baromètre « Le rapport des Français à la vieillesse » menée par BVA pour les petits frères des Pauvres en septembre dernier. Cette étude a démontré que la relation intergénérationnelle est maintenue et qu'une majorité des Français est prête à s'impliquer auprès des personnes âgées. Celles-ci sont d'ailleurs considérées par 85% des interrogés comme une richesse. Des résultats encourageants à l'approche de cette période de Noël, durant laquelle les plus isolés et les plus démunis ont besoin de tous.

Enquête réalisée par téléphone du 18 au 19 septembre 2015 sur un échantillon de 956 personnes.


Dépendance



Comment passer le cap de la dépendance et mettre ne place un dispositif d'aide à la personne devenue dépendante? Devenir aidant quand vos proches, âgées deviennent dépendant tout un parcours ou il est utile d'être accompagné

Demande de devis d’aide à domicile gratuit et sans engagement

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).


FERMER