Quels sont les enjeux locaux et perspectives internationales de l'engagement bénévole des aînés ?

l’engagement bénévole des seniors sera au cœur des débats le mercredi 8 avril 2015 à Dijon

Publié le 02 avril 2015
Quels sont les enjeux locaux et perspectives internationales de l'engagement bénévole des aînés ?

À l'heure où la création d'un «?volontariat civique seniors?» et la question de l'engagement citoyen des aînés sont inscrits dans le projet de loi relatif à l'Adaptation de la société au vieillissement, l'engagement bénévole des seniors sera au cœur des débats le mercredi 8 avril 2015 à Dijon grâce aux données collectées par le Programme d'Etude Internationale sur le Vieillissement.

Quels sont les enjeux locaux et perspectives internationales de l'engagement bénévole des aînés??

Organisé par le REIACTIS (réseau d'étude international sur l'âge, la citoyenneté et l'in­tégration socio-économique), avec le soutien de la Carsat Bourgogne et Franche-Comté, la MSA Bourgogne, Malakoff Médéric, la Fondation de France, le Gérontopôle Pierre Pzitzenmeyer, la Ville de Dijon et le Grand Dijon ainsi que le Pôle de Gérontologie inter­régional, le symposium a pour vocation, en rassemblant des chercheurs du monde entier, d'ouvrir le débat et d'apporter des pistes de réflexions aux participants dans le but d'amener et d'inciter les retraités à s'engager dans le bénévolat ou dans le secteur associatif.

Des travaux de recherche complétés par des expériences de terrain et un regard in­ternational

Trois ans après le colloque «?Le droit de Vieillir?/?The Right to Age?» qui avait réuni plus de 700 personnes à Dijon, le REIACTIS apporte ses connaissances et son éclairage sur l'engagement bénévole des aînés. Cette journée, destinée aux acteurs de terrain (profession­nels, décideurs politiques et institutionnels), sera l'occasion de partager savoirs et réflexions autour d'un thème d'actualité et porteur d'enjeux de société.

Ce symposium a pour double vocation de?:

?- Présenter les travaux de recherche et les discuter avec les acteurs de terrain qui auront la parole et présenteront leurs propres dispositifs?;

?- Croiser les travaux des chercheurs français avec l'espace international (États-Unis, Québec, Espagne, Belgique). Si le bénévolat en France renvoie à l'idée d'utilité sociale, aux Etats-Unis on parle plutôt de volontariat dans une logique du «?Giving Back to the Community?» (rendre à la communauté).

Les effets positifs du bénévolat sur le Bien Vieillir

Les effets positifs sur le Bien Vieillir de la participation sociale et de l'intégration des per­sonnes âgées ont été mesurés sur le plan international?:

?- sentiment plus élevé de bien-être,

?- diminution de la mortalité,

?- meilleure santé subjective,

?- plus haut taux de satisfaction générale,

?- moins de symptômes dépressifs,

?- et ralentissement du déclin cognitif.

Les études réalisées mettent en évidence que la participation sociale est un enjeu majeur pour les dispositifs de prévention et qu'elle constitue donc un élément clé des politiques du Bien Vieillir.

Pourtant selon une enquête de France Bénévolat, seulement 35 % des plus de 65 ans sont bénévoles dans une association en France. Et si le bénévolat associatif est en forte progres­sion, c'est pour la tranche d'âge des plus de 65 ans que la progression est la plus faible.

Le programme d'étude international sur le vieillissement

Financé par la Carsat Bourgogne et Franche-Comté, le Programme d'étude international sur le vieillissement (PEIV), est un programme de recherche concernant l'intégration sociale et la citoyenneté des personnes âgées. Ce programme d'une durée de 2 années et demi (27 mois) et se déploie à travers plusieurs pays en Europe et en Amérique du Nord. Le PEIV a pour objectifs de :

?- relier la Bourgogne et la Franche-Comté avec des centres de recherche internationaux de premier niveau sur les thèmes du bénévolat des aînés et sur l'engagement citoyen ;

?- fédérer l'expertise développée en Bourgogne et Franche-Comté en matière de parti­cipation sociale et citoyenne des aînés afin de la diffuser largement. Pour ce faire le PEIV a lancé le développement d'une mallette pédagogique comme véritable outil de diffusion accessible des connaissances et des pratiques en matière d'actions et de réflexions sur les questions de l'avancée en âge comme par exemple le bénévolat des aînés.

Le symposium sera l'occasion de présenter les premiers travaux de ce programme.

Un symposium riche de témoignages et de retour d'expériences

Introduction de la journée?: définition des notions (le bénévolat est-il l'équivalent du volontariat ?) et présentation d'une série de constats statistiques sur le bénévolat des aînés en France :

?- Combien d'aînés sont concernés??

?- Quel est la place du bénévolat des aînés dans le bénévolat??

?- Y-a-t-il une spécificité au bénévolat des aînés en France au plan Européen??

Première table ronde pour explorer la connaissance des publics du bénévolat des aînés. Diffusion de la revue de la littérature du PEIV pour baliser les freins et leviers et présentation de ce que disent des aînés de ces freins et leviers.

Puis la parole est donnée à France Bénévolat pour dresser son tableau des aînés en France suivi d'un exposé de la spécificité du contexte des États-Unis où le public particulier des «?baby-boomers?» appelle une série d'adaptation du bénévolat. Des professionnels issus notamment d'Offices des personnes âgées et d'un centre social expliqueront ensuite quels impacts ces freins et leviers ont dans leur action quotidienne.

Deuxième table ronde sur l'intérêt de prendre le bénévolat des aînés comme un objet de politique publique. Si cet intérêt est faible en France, il est particulièrement développé aux États-Unis qui ont mis en place des programmes d'encouragement au bénévolat dès les années 70. Dans le cas français, cette table ronde sera surtout l'occasion de montrer, à travers des exemples concrets de la ville de Dijon d'une part et du village de Lormes d'autre part, que l'intérêt pour le bénévolat des aînés se traduit par des dispositifs adaptés aux espaces urbains et ruraux.

Puis deux tables rondes parallèles?:

?- Promotion du bénévolat des aînés, un domaine d'action traditionnel ou une oppor­tunité pour de nouveaux acteurs?;

?- Promotion du bénévolat à travers les outils et stratégies des acteurs.

Ici, le cas du Québec sera particulièrement mis en avant, que ce soit avec les spécificités des logiques rurales typiques de ce territoire ou bien à travers les différentes actions qui y sont aujourd'hui menées par des aînés bénévoles dans les associations de soutien à domicile d'autres aînés.

Durant cette partie de l'après-midi, les professionnels répondront également à des ques­tions d'actualité comme celle du rôle que pourrait jouer le bénévolat des aînés pour une caisse de retraite complémentaire ou le rôle que des grandes entreprises pourrait jouer au moment de la retraite de leurs employés.

Les conclusions de la journée seront présidées par Yves Bard, président du conseil d'admi­nistration de la Carsat Bourgogne et Franche-Comté et par Pierre-Henri Daure, Directeur du Pôle Établissements et formules de répit FEDOSAD et représentant du Gérontopôle. La tenue du 5e colloque international du REIACTIS à Lausanne en février 2016, moment au cours duquel les résultats finaux du PEIV seront présentés, sera aussi annoncée.

Documents associés


Dépendance



Comment passer le cap de la dépendance et mettre ne place un dispositif d'aide à la personne devenue dépendante? Devenir aidant quand vos proches, âgées deviennent dépendant tout un parcours ou il est utile d'être accompagné

Demande de devis d’aide à domicile gratuit et sans engagement

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).


FERMER