Une étude sur le bien-viellir des couples Seniors

Découvrir les conditions à remplir pour bien vieillir à deux? La maladie de l'un augmente le risque de maladies cognitives dégénératives pour le second

Publié le 03 septembre 2015
Une étude sur le bien-viellir des couples Seniors

L'espérance de vie de la population mondiale est en constante augmentation. Des études ont été faites sur une cohorte de couples âgés américains et euorpéens, afin de déterminer si une modification de leur condition physique et de leur comportement mental et social pouvait impacter leur quotidien.

Selon cette étude menée à l'Université de l'Arizona, un certain nombre de facteurs relatifs au conjoint peuvent influer sur la qualité de vie de couples de personnes âgées. L'analyse s'est portée sur plus de 8 000 couples mariés, en âge senior, dont la moyenne avoisine les 60 ans.
Si l'un des conjoints ne se porte pas bien, alors la qualité de vie du couple se retrouve affectée. L'objectif est de trouver comment améliorer le bien-être journalier de cette tranche d'âge de la population.

Les statistiques estiment que dans les 25 ans à venir, le nombre de personnes atteignant 65 ans et plus va atteindre les 72 millions aux USA.
D'ici 2030, les personnes âgées représenteront 20% de la population des États unis et les dépenses pour la santé vont connaitre une augmentation de 25% selon une étude des « Centers for Disease Control and Prevention ».

Le professeur Sbarra, psychologue de l'Université de l'Arizona, affirme que l'approche ne doit pas uniquement se porter sur la personne affectée par un problème de santé avéré, mais également sur son partenaire.

Plutôt que de focaliser les études sur des troubles cognitifs cliniques ou sur des maladies chroniques, les chercheurs ont privilégié l'évaluation de leur performance à des tests de fluidité verbale et de délai des rappels de mot.

Il ressort très clairement que si la dépendance ou la maladie gagne une des deux personnes du couple de senior, les capacités cognitives du deuxième élément du couple se dégraderont plus vites et les risques de maladies cognitives dégénératives dans le futur augmentent.

Les résultats attestent alors qu'il y a un lien étroit entre l'âge et la qualité de vie des couples âgés. Les deux facteurs à prendre en compte sont la cognition et la santé physique. Il n'y a pas de distinction de sexe, les conditions de santé aussi bien de l'homme que de la femme peuvent modifier leur indicateur de bien-être. À partir de là, les recherches vont s'orienter pour découvrir les conditions à remplir pour bien vieillir à deux.

Note : l'étude s'est appuyée entre autre sur des données issues des projets européens SHARE


Dépendance



Comment passer le cap de la dépendance et mettre ne place un dispositif d'aide à la personne devenue dépendante? Devenir aidant quand vos proches, âgées deviennent dépendant tout un parcours ou il est utile d'être accompagné

Demande de devis d’aide à domicile gratuit et sans engagement

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).


FERMER