Handicap psychique : accompagner les familles pour mieux prendre en charge les résidents

Déploiement de la démarche initiée par la Mutualité Française dans les EHPAD auprès des établissements d'accueil de personnes souffrant de déficience psychique.

Publié le 04 juin 2015


La Mutualité française Loire SSAM a développé depuis quelques années des programmes d'accompagnement des familles des résidents dans ses établissements d'hébergement pour personnes âgées.

Aujourd'hui, elle étend et adapte cette démarche au Domaine Mutualiste de l'Arzille, établissement dédié à l'accueil de personnes souffrant de déficience psychique, situé à Feurs (42).
Il s'agit d'accompagner au mieux les familles des résidents, de les impliquer dans la vie de l'établissement et dans les projets de vie de leur proche. « L'harmonie entre la structure et les familles ne peut que favoriser une bonne prise en charge de nos résidents. » souligne Lionel Maussion, cadre éducatif de l'établissement.
Les familles se retrouvent durant 4 séances autour de Nadège Chataignier, psychologue et Pauline Laffay, éducatrice spécialisée, chargées d'animer ces ateliers.

« Les familles ont dans de nombreux cas vécu des moments difficiles, tout au long du parcours de soins de leur proche : l'annonce de la maladie, le regard des autres, les soins, ... L'entrée en institution est souvent perçue par les familles comme un échec de leur rôle de parent d'où par moment un sentiment de culpabilité » commente Nadège Chataignier. Il faut également que la famille se trouve une place et conserve son rôle dans la vie de leur enfant ou proche.

Au cours des séances, à l'aide d'outils d'animation comme par exemple le photo-langage, le groupe abordera les difficultés liées au handicap, les troubles du comportement, la relation famille-personnel soignant et éducatif, le fonctionnement et le quotidien de l'établissement.
L'atelier vise à favoriser la relation professionnel/familles, aider ses dernières à comprendre le rôle des éducateurs et maintenir des liens avec leur proche. « Des éclaircissements sur la pathologie et l'action éducative seront également donnés afin de guider les familles lorsque par exemple elles accueillent leur proche le temps d'un week-end » complète Nadège Chataignier.

L'espace de l'atelier permet d'accueillir les histoires de vie, les ressentis, les questions de chaque participant. « Ce programme permet aux participants d'échanger entre eux, de confronter leur expérience et ainsi de rompre avec un sentiment de solitude. Ils découvrent qu'ils ne sont pas seuls à vivre cette situation. Un soutien entre les familles se fait assez spontanément, elles échangent, se rassurent » témoigne la psychologue.

Par ces ateliers, le Domaine Mutualiste de l'Arzille entend entretenir des liens étroits avec les familles et ainsi faciliter l'accompagnement des personnes accueillies.


Handicap



Comment aider une personne qui est handicapée? Un espace communautaire permettant de trouver des ressources et conseils utiles

Demande de devis gratuit et sans engagement


FERMER