Semaine du Chien Guide d'Aveugle, du 20 au 27 septembre 2015

L’association Chiens Guides d'Aveugles Ile de France fête ses 40 ans lors de sa 4ème journée portes ouvertes.

Publié le 17 juillet 2015
Semaine du Chien Guide d'Aveugle, du 20 au 27 septembre 2015


Septembre 1975- Septembre 2015 : l'association Chiens Guides d'Aveugles Ile deFrance fête ses 40 ans aux portes ouvertes.


Dans le cadre de la semaine du Chien Guide d'Aveugle, du 20 au 27 septembre, les Chiens Guides d'Aveugles d'Ile de France organisent, pour la 4ème édition, sa journée portes ouvertes Dimanche 27 septembre à Coubert (Seine et Marne).
De 10h30 à 18h, visites de l'école, démonstrations d'éducation de chiens guides, sensibilisations, jeux et restauration seront au rendez-vous.

L'association profitera de ce grand rassemblement de 2 000 personnes pour commencer à fêter ses 40 ans notamment au travers deux expositions :

  • l'une relatant l'histoire de l'école et de ceux qui la constituent,
  • la seconde par la photographe Joëlle Dollé qui a réalisé douze portraits illustrant la richesse de la relation entre un aveugle et son guide.


Ces photos pourront être vues en avant première sur le site de la semaine : www.semaine-chiensguides.fr.

40 ans d'aide et de formation, 480 remises, 75 équipes actives (personne déficiente visuelle et Chien guide), une école à taille humaine reconnue pour la qualité de l'accompagnement des personnes déficientes visuelles qui ambitionne de développer son offre, de remettre davantage de chiens guides pour satisfaire le plus grand nombre.

Pour marquer ce tournant et fêter son anniversaire, elle a choisi de changer de logo. Un logo simple, dynamique et expressif, évocateur de ce que nous sommes et de notre volonté : faire grandir.

  • Faire grandir la sécurité et la confiance des personnes déficientes visuelles grâce au chien guide.
  • Faire grandir, avec bienveillance, le chien vers son futur métier de guide.


L'association Chiens Guides d'Aveugles Ile de France

Depuis 1975, l'association des Chiens Guides d'Aveugles d'Ile de France a pour mission de sélectionner et d'éduquer des chiens pour devenir chien guide d'aveugle.

Les bénéficiaires sont les personnes déficientes visuelles de l'Ile de France et ses départements limitrophes tels l'Aube (10), le Loiret (45), l'Oise (60), l'Yonne (89), et l'Eure et Loir (28).
A ce jour, nous comptabilisons 65.000 aveugles et 1.200.000 personnes atteintes d'une déficience visuelle sévère en France (chiffres INSEE 2008).

L'éducation et le suivi durent en moyenne dix ans et est estimée à 25 000 euros (soins, examens médicaux, éducation, alimentation). Le chien est remis gratuitement à la personne déficiente visuelle.
L'association, œuvre de bienfaisance, est affiliée à la Fédération Française des Associations de Chiens Guides d'Aveugles et de l'International Guide Dog Federation.

Le chien guide

  • Le chien guide bénéficie d'une éducation de haute qualité. Fluidité, évitement des obstacles... l'animal simplifie la vie de son maître en trouvant le passage pour piéton ou l'arrêt de bus. Il répond à 50 ordres différents et sait même désobéir lorsqu'il en va de la sécurité de son maître.

  • Un guide tout terrain. Le chien guide a le droit d'entrer librement et gratuitement dans tous les lieux ouverts au public (commerces, cinémas, salles de spectacles, taxis, hôtels, maisons d'hôtes etc.), grâce à la loi du 11 février 2005 qui a été étendue l'année dernière aux chiens guides en éducation. Un refus peut entraîner une amende allant jusqu'à 450 euros.

  • Un chien guide = une famille d'accueil bénévole. Les chiens naissent dans un centre d'élevage puis partent de 2 à 10 mois en famille d'accueil, suivi par un professionnel de l'école. Elle sociabilise le chiot, lui apprend les bonnes manières, essentielles au bon équilibre émotionnel et à l'épanouissement de l'animal.

  • Une cause qui a besoin de vous. Dons, legs, donations ou assurance-vie restent le premier mode de financement de l'éducation des chiens guides d'aveugles puisque l'association dispose de très peu de subventions.


Quelques chiffres

  • 40 chiots par an en famille d'accueil
  • 150 familles de week-end et 200 bénévoles
  • 22 salariés et 17 administrateurs
  • 1 bâtiment de 2 800 m² sur 2ha et 1 ville miniature de 800 m²
  • 1 infrastructure technique adaptée: chenil, infirmerie, escalator, logement pour les stagiaires déficients visuels


Pour plus d'informations sur l'association

  • http://www.chiens-guides-idf.fr/


Témoignage : Elvina, 21 ans, étudiante

Témoignage : Elvina, 21 ans, étudiante


Faire grandir la confiance et la sécurité

Elvina, 21 ans, étudiante en master 2 en droit à Paris, sur les bancs de la faculté avec Gonzo depuis deux ans et demi.
Record de France non-voyant sur le 100m et 200m.
En 2014, vice-championne d’Europe sur le 100m et 5ème à la longueur.
En 2013, 8ème à la longueur au 100m et 200m au Championnat du Monde.

« Gonzo est mon compagnon à quatre pattes depuis décembre 2013. Il m’a apporté de l’assurance. Il m’a donné de la confiance en moi. Au quotidien, il me permet d’être plus rapide, plus efficace, plus sécurisée dans mes déplacements. Il a simplifié chacun d’entre eux en diminuant la fatigue que ces derniers pouvaient engendrer auparavant. Il me permet d’avoir également plus de contact social car sa présence attire et intrigue. Si je devais décrire notre relation, je dirais simplement que Gonzo et moi, c’est tout simplement l’histoire d’une grande complicité et complémentarité ».



Témoignage : Elisabeth, mère de 3 enfants, assistante commerciale

Témoignage : Elisabeth, mère de 3 enfants, assistante commerciale


Elisabeth, mère de 3 enfants, assistante commerciale dans une agence de voyage.
En photo dans l’exposition de Joëlle Dollé.

« En tant que chien guide, Fadja me permet de laisser la canne blanche au placard car je dois l’avouer, même si la canne est un objet très utile, je déteste marcher en buttant d’un obstacle à l’autre ! Je trouve cette technique très fatigante car elle me demande une grande concentration, alors qu’avec mon chien guide, pas d’obstacle à gérer, elle s’occupe de tout et maintenant qu’elle connait le trajet, je n’ai plus besoin de la guider, je veille tout simplement qu’elle suive la bonne trajectoire. Ayant retrouvé une activité professionnelle, c’est sans appréhension que je me lance dans la foule à Montparnasse le matin et le soir au moment des heures de pointe : et en avant sur les tapis roulants ! Fadja est également très douée pour me trouver une place dans le métro bondé : je ne reste jamais debout. Elle est maintenant connue dans la plupart des commerces de proximité de mon quartier et me trouve les guichets. Elle adore me montrer la boîte aux lettres ».



Handicap



Comment aider une personne qui est handicapée? Un espace communautaire permettant de trouver des ressources et conseils utiles

Demande de devis gratuit et sans engagement


FERMER