Une carte connectée pour les Aidants

Aidants en Mouvement lance « la carte d'urgence de l'Aidant connectée »

Publié le 05 octobre 2015
Une carte connectée pour les Aidants

La carte d'urgence de l'Aidant connectée s'adresse aux 8,3 millions d'Aidants qui prennent soin d'un proche dépendant et qui s'inquiètent souvent à l'idée que toute défaillance de leur part, maladie, accident, ou simple contretemps...pourrait entraîner une rupture du maintien à domicile de leur proche.

Co-réalisée par « la Maison des Aidants-Aidants en Mouvement » et « la plate-forme Sanoia », la carte d'urgence de l'Aidant connectée est un dispositif gratuit dont l'objectif est de permettre, en cas d'empêchement de l'Aidant, la continuité de son rôle auprès du proche dépendant

La carte d'urgence de l'Aidant connectée : de quoi s'agit-il ?

C'est un service Internet sécurisé qui permet à l'Aidant :

  • De répertorier les tâches qu'il effectue auprès de son proche
  • De stocker les informations que lui seul détient
  • De les rendre accessibles à des tiers désignés.

La carte d'urgence de l'Aidant connectée permet ainsi, en cas d'empêchement de l'Aidant, d'assurer le relais des soins et le maintien à domicile de son proche :

  • Le contact d'un ou de plusieurs Aidant(s) remplaçant(s) figure sur la carte que l'Aidant porte sur lui,
  • Les données qui concernent le proche aidé (les soins qu'il nécessite notamment) sont sécurisées sur une plate-forme internet et immédiatement accessibles depuis un ordinateur, ou grâce à un QR Code via un Smartphone ou une tablette.

La carte d'urgence de l'Aidant connectée, une innovation :

La technologie permet de recueillir et de stocker ce qui jusqu'ici était de l'ordre de l'expérience informelle de l'Aidant.

Ainsi formalisé, ce savoir est transmissible. A travers la carte d'urgence de l'Aidant connectée, l'Aidant transmet ses directives et organise son éventuelle absence.

A l'heure où l'on parle de la « reconnaissance » et du « droit au répit » des Aidants, cette carte connectée contribue à la reconnaissance de leur savoir, de leur expérience, et de leur rôle essentiel dans le maintien à domicile des personnes dépendantes. De plus, au-delà des situations d'urgence, la démarche peut conduire l'Aidant vers l'organisation d'un répit choisi.

Des évolutions prévisibles

Nous allons procéder en quatre étapes :

  • Une phase-test sous forme collaborative et participative avec les Aidants,
  • Une phase d'améliorations
  • Une phase de diffusion
  • Une phase d'évaluation

Par ailleurs, pour rendre ce concept accessible au plus grand nombre d'Aidants, il va nous falloir en accompagner le déploiement, former à son utilisation, promouvoir sa diffusion, et le faire évoluer vers une

« guidance » pour un répit choisi. Nous souhaitons pour cela travailler en lien avec des partenaires souhaitant s'investir dans cette nouvelle forme de soutien aux Aidants.


FERMER