.

"Oui, aider les aidants est bien une priorité de mon entreprise"


La Journée nationale des aidants approche à grand pas, c’est le 6 octobre prochain. Cette journée peut être une bonne occasion pour les assureurs de parler à la presse grand public de ce qu’ils réalisent au quotidien pour aider et soutenir les millions d’aidants. Chaque assureur a un client sur 5 en situation d’aidant !

Quand j'étais salarié dans mon entreprise, une grande banque avec beaucoup de guichets, on m'avait appris que le meilleur moyen de convaincre le réseau commercial d'une nouvelle idée, c'était d'obtenir un article dans la presse nationale ou régionale vantant cette idée ou son intérêt, et comme par miracle, le réseau commercial se trouvait des ailes !



Pourquoi le président ou le directeur général de chaque grande compagnie d'assurance ne décide pas d'expliquer à la presse l'importance qu'il attache LUI et sa compagnie aux aidants ?

Alors je pense à tous ces grands assureurs qui disent proposer des aides aux aidants, prendre des initiatives en faveur des aidants, mais dont la presse qui s'adresse au grand public ne parle pas. Pourquoi la presse n'en parle pas alors qu'il y a 8 millions d'aidants ? Pourquoi le président ou le directeur général de chaque grande compagnie d'assurance ne décide pas d'expliquer à la presse l'importance qu'il attache LUI et sa compagnie aux aidants ? Cela semble étonnant, à commencer par les assureurs auto, qui connaissent FORCEMENT des centaines de personnes devenues dépendantes suite à un accident d'auto, donc ils connaissent forcément des centaines d'aidants, le conjoint, l'enfant, le parent qu'ils aident et soutiennent... Et tous ces assureurs dépendance, ils ont bien FORCEMENT déjà des assurés devenus dépendants et donc un ou plusieurs aidants qu'ils connaissent, qu'ils aident et soutiennent!



Un témoignage sur l'assureur MACIF

Une amie aidante m'a dit que la MACIF l'avait énormément aidée pendant ces 6 dernières années, voilà ce qu'elle m'a écrit : « Lors du coma de mon frère, j'ai eu comme correspondant un chargé des dossiers "lourds" de la MACIF, l'assureur de mon frère; ce monsieur a été un soutien extraordinaire pour moi, dans l'empathie en permanence, m'a expliquée les étapes/difficultés que j'allais traverser, il savait par expérience quels étaient les troubles d'un trauma double frontal et temporal, a saisi que je comprenais et m'a informée au fil du temps.
Je l'appelais, il m'accordait du temps.
Parti à la retraite, une dame l'a remplacée, il a donné des consignes de suivi, elle a pris le relais. Ce correspondant parti en retraite était un homme peu ordinaire, chaleureux, à l'écoute, j'avais sa ligne directe et lors du coma, il a accepté tous mes appels téléphoniques parfois assez longs, tant que le pronostic vital pour mon frère était engagé.
Le tribunal d'instance a tranché ce mois de juin 2014, 6 ans après l'accident, et mon frère est indemnisé correctement et j'ai obtenu une rente à vie pour lui qui s'ajoutent aux préjudices habituels (ce que suggérait ce monsieur mais que nous n'obtenions pas). Le chemin fut long mais payant.
A présent que le dossier est soldé, la correspondante de la MACIF peut communiquer avec moi hors dossier, elle est demandeuse d'information, sur la Journée nationale des aidants, sur les actions que les aidants ont entrepris sur leur site. Elle découvre un monde extérieur et reste attentive aux actions pour orienter des familles en détresse, elle nous lit.
Vu l'abandon familial et mes difficultés de santé, je peux les remercier de leur bienveillance.
J'ai envoyé la photo de "Objectif Indépendance"; avec plaisir elle a pu mettre un visage sur une voix et m'a fait retour de son ressenti.
Militante y compris dans le domaine du handicap, je ne pouvais tout gérer, trop percutée émotionnellement par l'accident. Ces gens à la MACIF étaient mon principal soutien administratif et plus.
Voilà mon expérience, positive coté assureur dans ce dossier".



Oui, tous les grands assureurs connaissent des centaines d'aidants ou des milliers d'aidants parmi leurs clients

Oui, tous les grands assureurs connaissent des centaines d'aidants ou des milliers, ils ont des expériences d'une extraordinaire richesse humaine dont ils peuvent se faire le relais, et si les présidents ou directeurs généraux parlaient de ces aidants à la grande presse, nationale ou régionale, à l'occasion notamment de la Journée nationale des aidants qui arrive le 6 octobre prochain, cela donnerait le signal à leurs propres réseaux commerciaux et à leurs propres services administratifs : oui, aider les aidants est bien « une priorité de notre boite».


Jean-François, aidant, retraité

 Publié le 21 septembre 2014

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



Aidant salarié

Aidant salarié

Pas évident de devoir aider au quotidien un proche et de rester mobilisé à 100% dans son activité professionnelle. De plus en plus d'entreprises prennent conscience de ce challenge des salariés aidants et proposent des dispositifs d'accompagnement.

Publier dans l'agenda de Aidant.info

Inaugurations, ouvertures d'établissements, animations, fêtes, formation, journées portes ouvertes, salons, colloques ...

Utilisez l'agenda pour médiatiser vos événements et assurer leur succès en optimisant leur visibilité. Il suffit de devenir membre c'est gratuit !

Publier dans l'agenda

FERMER