Présentation du baromètre Serrière / GROUPE SOS Seniors 2015

"Quels vieux serons-nous demain ?"

Publié le 13 avril 2015
Présentation du baromètre Serrière / GROUPE SOS Seniors 2015


Ce baromètre est issu d'une étude réalisée auprès d'un panel de 1 500 personnes de plus de 45 ans, qui aborde diverses questions telles que les comportements favorisant le bien vieillir, les craintes liées au vieillissement... avec un focus sur les objectés connectés.

Méthodologie

2 phases :

  • Enquête qualitative par téléphone auprès de 1 487 perosnnes de 55 à 79 ans (méthode des quotas : âge, sexe, csp, lieu d'habitation) : mars 2015

Analyse

  • Focus group avec 13 personnes de 57 à 76 ans pour parfaire l'analyse : mars 2015 - Lyon


Principaux résultats

Le bien vieillir : la perception des 45+

  • 63% des 45+ se sentent en très bonne ou bonne santé
  • 48% des 70/80 ans+ se sentent en très bonne ou bonne santé

  • Les 60/70 ans sont les plus certains de vieillir au moins aussi bien que leurs parents
  • 60% des 45+ pensent qu'ils seront au moins aussi aisés que leurs parents

  • 89% des 45/60 ans veulent vieillir à domicile et surtout en couple

  • 76% des 45+ ont une personne dépendante dans leur entourage
  • 26% des 45+ s'occupent d'une personne âgée dépendante

  • Le bien vieillir, c'est vivre autonome chez soi et entouré
  • Les facteurs clés pour bien vieillir : alimentation + sport + couple + optimisme


Les principales craintes

  • La plus grande peur en vieillissant est d'être dépendant et ne plus pouvoir se déplacer
  • 51% des 60/70 ont peur ou très peur de la dépendance
  • Les jeunes ont peur du cancer, les 60+ de la maladie d'Alzheimer
  • Les 45+ appréhendent surtout de souffrir de problèmes de santé et de dépendance

...

Les solutions d'accompagnement : les attentes des 45+

Objets connectés

  • Les 45+ ont une très faible connaissance à ce jour de l'utilité des objets connectés pour le maintien à domicile
  • Les objets connectés sont portés par les Geeks(1) et les Boomers(2) et sont peu connus des personnes âgées

  • Les Boomers disposent d'une tablette ou d'un smartphone avec connexion Internet
  • Il existe une fracture "numérique" vers 74 ans dans ce domaine

  • 30% des 45+ pensent utiliser davantage les objects connectés en vieillissant
  • La perception du rôle des objets connectés dans le domaine de la santé en est à son balbutiement, hormis pour les Boomers qui sont conscients de leur utilité à la fois pour leur santé et leur sécurité.


Relations humaines

  • L'importance accordée aux liens humains est fonction de l'âge : les 70/80+ demeurent fortement attachés aux relations humaines


Maison de retraite

  • Un refus global majoritaire : 70 à 85 % des 45+ souhaitent ne jamais en avoir besoin
  • La qualité du lieu de vie (propreté, ambiance, ouverture sur l'extérieur...) et de la prise en charge est prioritaire

...

(1) Argot américain. Désigne une personne extrêmement pointue dans un domaine précis. On associe souvent un passionné de technologie à cette image de Geek.
(2) Baby Boomer : personne née durant la période de baby-boom, augmentation importante du taux de natalité constatée dans certains pays juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les "Baby-Boomers" ou "Boomers" appartiennent à cette génération aujourd'hui sur-représentée.

Pour plus d'informations

Les principaux résultats du baromètre "Quels vieux serons-nous demain ?" sont présentés ci-dessous.



Les réponses du GROUPE SOS Seniors aux attentes des seniors de demain

Les réponses du GROUPE SOS Seniors aux attentes des seniors de demain


Plusieurs pistes pour des réponses innovantes

  • Mise en place de plateformes, pivots du maintien à domicile
    - L'EHPAD comme interlocuteur privilégié de la personne âgée
    - L'EHPAD comme lieu d'accueil ponctuel et non permanent (répit des aidants)
    - De nouveaux services à domicile (Silver Economie)

  • Accès à la santé, grâce à l'EHPAD
    - Un accès aux médecins de l'EHPAD pour les non-résidents
    - Des consultations par télémédecine
    - La mise en oeuvre d'une santé préventive et de nouveaux spécialistes dans les établissements : dentistes, ophtalmologues
    - Un suivi médical des seniors à domicile grâce aux objets connectés

  • Développement de liens sociaux
    - Un accès à de nouvelles animations et services dans l'EHPAD : sport, espaces Snoezelen..., restauration, petits événements...

Expérimentation de télémédecine

  • Lancement en octobre 2014 d'une expérimentation avec le GCS Télésanté Lorraine et l'ARS Lorraine (gériatrie).
    https://www.sante-lorraine.fr/portail/

  • Réalisation de consultations à distance entre un hôpital (Saint-Avold) et 4 EHPAD, pour :
    - Eviter les déplacements et les temps d'attente aux consultations
    - Adapter les traitements
    - Favoriser un accès rapide aux soins
    - Améliorer, à terme, les performance médico-économiques du système de santé

  • Avis oncogériatriques et gériatriques en matière de dermatologie, de pathologies cardio-vasculaires et pulmonaires, de gestion des soins de confort et de la douleur.

  • Avis dermatologique : à compter du 10 avril


Expérimentation en matière de détection des chutes

Plusieus tests menés avec des solutions différentes :

1- EHPAD Les Cèdres à Metz : équipement de 4 chambres avec la solution proposée par la société Angel Assistance, PME d'origine nancéenne, pilote du consortium European Silver Autonomy :

  • Détection automatique des chutes par caméras : réaction immédiate, traçabilité...
  • Filtrage par une plateforme de téléassistance
  • Fonctionnement 24h/24


Lancement officiel de l'expérimentation le 1er avril et premières chutes détectées en phase de test.

  • http://www.angel-assistance.fr/


2- Solution Océal : équipement d'une dizaine de résidents dans les EHPAD de Longeville-lès-Saint-Avold et Créhange, avec une montre multifonctions : détection de chute, appel malade et antifuge.

Lancement de l'opération depuis février / mars.

  • http://www.group-oceal.com/

3- Prévention et détection des chutes sur le site de Forbach, avec la solution Sigma-IP : équipement de 5 chambres pendant 3 mois renouvelables :

  • Caméras dans les chambres
  • Smartphone pour le personnel :
    - Fonction détection : personnel alerté en cas de chute, traçabilité et analyse des chutes...
    - Fonction prévention : accompagnement du lever du résident la nuit...

Lancement de l'opération courant avril.

  • http://www.sigma-ip.fr/

 


Documents associés


Dépendance



Comment passer le cap de la dépendance et mettre ne place un dispositif d'aide à la personne devenue dépendante? Devenir aidant quand vos proches, âgées deviennent dépendant tout un parcours ou il est utile d'être accompagné

Demande de devis d’aide à domicile gratuit et sans engagement

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).


FERMER