Actualité
Dépendance

Des lits d'urgence en Ehpad

Dépendance

L'EHPAD Jean Moulin propose des lits ‘‘sas’’ pour assurer l’hébergement d’urgence des personnes âgées

Dépendance

La campagne de communication nationale sur les nouvelles mesures de la loi d’adaptation de la société au vieillissement débute à partir du 15 février 2016.
Bernard44

Dépendance

"Quand quelqu’un lui demandait pourquoi il ne demandait pas les aides officielles (APA), pourquoi il ne faisait pas venir des aides professionnelles pour prendre un peu de repos, il répondait "Mais pourquoi ? Je me débrouille sans. Peut-être un jour, mais aujourd’hui je peux m’en passer".

Dépendance

A l’instar du dossier MDPH réalisé en 2010 par l’association AIDES, une aidante suggère que des associations d’aidants ou des associations de patients élaborent un guide de l’aidant pour demander la révision de situation du proche dont il s’occupe et que le droit au répit soit inclus dans le nouveau plan d’aide établi par les équipes APA du département. Les demandes de révision de situation sont prises en compte par les départements à partir du 1er mars.
Apprendre à lire entre les lignes

Dépendance

Deux aidantes commentent la mise en place de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et s’interrogent à la fois sur le fond et sur les dates de mise en oeuvre sur le terrain des mesures visant directement les aidants, le répit et son hospitalisation.
Mistigri

Dépendance

Le vote de la loi ASV juste en fin 2015, les avancées réelles de la loi pour les aidants qui prennent soin d’un proche dépendant et bénéficiaire de l’APA, la reprise par différents médias des mesures phare de la loi, et donc le droit au répit pour les aidants concernés, autant de points qui peuvent paraitre positifs, mais qui laissent aussi des zones d’ombre que souligne une aidante. Cette aidante appelle des éclaircissements rapides, faute de quoi, dit-elle, les aidants continueront à être seuls «quand l’aide professionnelle quitte le domicile en tirant la porte derrière elle».

Dépendance

Une aidante réagit sur l’information qu’elle ne juge pas assez précise concernant les nouvelles mesures votées en faveur des aidants. Cette aidante craint les désillusions de millions d’aidants quand ils comprendront que les modalités restrictives liées à l’attribution d’un répit ou à la prise en charge de leur proche en cas d’hospitalisation ne leur ouvriront pas le bénéfice de ces nouvelles mesures. Cette aidante plaide pour une communication plus précise, qui indiquerait notamment le budget total alloué par le gouvernement aux mesures destinées aux aidants et le nombre vraisemblable de bénéficiaires de ces mesures.
FERMER