Rechercher une ASSOCIATION ou un ORGANISME

Actualité
Toute l'actualité

Professionnels

« Plus que d'argent ou d'un réel statut les aidants ont avant tout besoin de reconnaissance » écrivait Serge GUERIN dans une de ses tribunes. Or si l'on s'attache un peu à la sémantique, pour qu'il y ait "re-connaissance", il faut d'abord qu'il y ait "connaissance". Trois exemples qui montrent à quel point les aidants sont encore méconnus de la société.
« Je sais, mais je leur fais pas confiance... »

Aidant salarié

Comment établir un climat de confiance au sein des entreprises où un salarié-aidant pourrait trouver le soutien dont il a besoin et les éventuels arrangements de travail qui l’aideraient ? Une idée proposée par des aidants pourrait être l’officialisation par la Direction des Ressources Humaines d’une « antenne aidants », constituée de salariés aidants de l’entreprise volontaires pour aider leurs collègues. Cette « antenne aidants » aurait deux vocations : d’une part apporter leur soutien aux collègues aidants qui le leur demandent, leur expliquer notamment les mesures en faveur des aidants qui existent dans l’entreprise, les aider à formuler leurs besoins éventuels d’arrangements d’horaires ou de télétravail dans le cadre des accords existants au sein de l’entreprise ; d’autre part, alimenter la Direction des Ressources Humaines en informations concernant les aidants, les mesures gouvernementales adoptées ou en cours d’élaboration, les politiques réussies dans d’autres entreprises au bénéfice des aidants.
Empathie...

Outils

Les forums entre aidants ne sont pas mis en avant par les professionnels, et pourtant il y a des forums exemplaires pour les liens tissés entre aidants participant à un même fil de discussion, comme le montre le forum de la MACIF. Un fil de discussion va fêter dans un mois son premier anniversaire, plus de 2000 messages échangés jour après jour. L'occasion de réfléchir sur l'empathie entre aidants...
La Charte des salariés-aidants en entreprise

Aidant salarié

Le dernier baromètre Malakoff-Médéric sur la Santé et le bien-être au travail montre que 15% des salariés dans les entreprises sont également aidant d’un proche, proportion qui monte à 23% pour les salariés de 50 ans et plus. Les « salariés-aidants » deviennent la « nouvelle normalité » pour les entreprises. Deux aidants proposent à des entreprises pionnières sur les aidants comme Casino, Novartis, Macif, EDF, Crédit Agricole Assurances, Danone, Bayard, l’Oréal de lancer la « Charte des salariés-aidants en entreprise ».
Le sondage TNS Sofres ANACT sur la conciliation vie professionnelle et vie familiale

Aidant salarié

Les salariés aidants conciliant vie professionnelle et rôle d'aidants représentent de l'ordre de 14% des salariés. Une bonne occasion de réfléchir sur les résultats du sondage TNS Sofres que vient de présenter l'ANACT sur la conciliation vie professionnelle et vie privée, notamment sur les bénéfices attendus d'une meilleure conciliation et les modalités de flexibilité qui permettraient de l'atteindre.
Journée nationale des aidants le 6 octobre prochain

Professionnels

Pour la première fois depuis qu'elle existe, la Journée nationale va fêter les 8,3 millions d'aidants qui s'occupent d'un proche malade, handicapé ou dépendant. Une initiative lancée par Agevillage, Aidant Attitude, Association Française des Aidants, Avec nos Proches, Serge Guérin, les Petits Frères des Pauvres, Macif, Novartis, RMA, Réunica, UNA, et d'autres acteurs également.

Outils

La jeune start-up Dynséo demande à un maximum d’aidants de répondre au questionnaire qu’elle vient de mettre en ligne. C'est un questionnaire qui doit permettre de connaitre les attentes et préférences des aidants selon différentes fonctionnalités et contenus disponibles sur une application mobile chargeable sur son smartphone ou sa tablette.
Changer le regard sur les aidants...

Outils

C'est l'intérêt des entreprises de changer leur regard sur leurs collaborateurs qui sont en même temps aidants. Plutôt que de "réagir " absentéisme ou "présentéisme", il y a matière pour l'entreprise à donner un rôle concret et porteur à leurs aidants. Trois exemples concrets qui ne coûtent rien à l'entreprise mais qui montrent un "changement de regard".
Qui sera notre interlocuteur pour notre « droit au répit » à nous aidants?

Dépendance

Maintenant que le projet de loi Autonomie a été adopté en Conseil des ministres et qu'il va être présenté à la rentrée à l'Assemblée, la période qui vient est une bonne opportunité de réfléchir aux mises en oeuvre concrètes de mesures nouvelles comme par exemple le "droit au répit des aidants. Fondamentale en tant que "droit", mais de manière évidente accompagnée d'une dotation budgétaire limitant le nombre d'aidants qui pourront en bénéficier, cette mesure nouvelle pose la question de ses modalités sur le terrain: qui sera chargé de l'éligibilité des aidants, quels critères seront pris en considération, quels délais entre la demande et l'attribution monétaire correspondante, autant de questions où les aidants ont tout intérêt à proposer leurs propres idées dès maintenant...
Concilier vie activité professionnelle et rôle d'aidant

Aidant salarié

Pour les aidants qui peinent à concilier rôle d'aidant et vie professionnelle, le gouvernement va demander aux partenaires sociaux de revoir les conditions faites au soutien familial et s'engage à promouvoir les organisations les plus adaptées à la conciliation activité professionnelle et rôle d'aidant. Trois pistes pourraient être intéressantes à explorer.
Parce qu'il faut que cela soit dit

Dépendance

En préambule au projet de loi autonomie présenté prochainement par Laurence Rossignol, il nous semblait important de rappeler la contribution apportée par les 8.3 millions d'aidants
Serge Guérin sur Europe1: 9 millions d'aidants, 164 milliards d'euros économisés

Professionnels

Serge Guérin rappelle que si on payait les 9 millions d'aidants en France qui s'occupent d'un proche dépendant, ou malade ou handicapé, la facture serait de 164 milliards d'euros ! Une bonne manière de rappeler le rôle clé que jouent les aidants et l'importance de ne plus faire reculer le projet de loi sur l'autonomie élaboré par Michèle Delaunay.
Non, les aidants ne refusent pas d'être aidés!

www.aidant.info

8,3 millions d'aidants, 8,3 millions de cas spécifiques d'attentes d'aides de leur part ! Les aidants ne refusent pas d'être aidés, en revanche l'aide proposée peut ne pas être adaptée, ne pas correspondre pas aux besoins, être trop difficile à mettre en œuvre, être trop chère.
L'intérêt de reconnaitre la contribution informelle des aidants

www.aidant.info

Le sociologue Serge Guérin évalue la contribution informelle des aidants à 164 milliards d'euros. Un chiffre phénoménal mais qui n'est pas encore repris ni par les Pouvoirs publics, ni par les associations d'aidants, ni par les associations de patients ou d'handicapés. C'est pourtant une approche bien pratique pour juger les politiques et moyens mis en oeuvre d'aides aux aidants.

www.aidant.info



Le guide des aidants : actualité, outils pratiques, conseils, orientation, solution, entraide, forum dédié. Aidant votre guide pratique 100% aidant. Espace Professionnel et Association.


RUBRIQUES

Chercher dans l'agenda

Dernières dates

Demande de devis gratuit et sans engagement


FERMER