Actualité
Toute l'actualité


Dépendance

A l’instar du dossier MDPH réalisé en 2010 par l’association AIDES, une aidante suggère que des associations d’aidants ou des associations de patients élaborent un guide de l’aidant pour demander la révision de situation du proche dont il s’occupe et que le droit au répit soit inclus dans le nouveau plan d’aide établi par les équipes APA du département. Les demandes de révision de situation sont prises en compte par les départements à partir du 1er mars.
On peut vous aider ?

Aidant salarié

Une salariée-aidante regrette que son expérience d’aidante au quotidien essayant de concilier «le moins mal possible» travail et obligations d’aidante ne soit pas prise en considération, tant de la part de la Direction du personnel que de la part de la Direction Marketing produits de son entreprise. Un plaidoyer en faveur d’une meilleure intégration par l’entreprise des potentialités d’apports de la part des salariés-aidants.

Aidant salarié

Le phénomène des aidants-salariés s’impose aux entreprises, que ces dernières l’acceptent ou pas. Dans cet article, quatre aidants proposent des pistes "gagnant-gagnant" aux entreprises pour accompagner leurs salariés-aidants et diminuer l’impact estimé autour de 1500 euros par salarié-aidant par an en termes de baisse de productivité, absentéisme et remplacements.
Apprendre à lire entre les lignes

Dépendance

Deux aidantes commentent la mise en place de la loi d’adaptation de la société au vieillissement et s’interrogent à la fois sur le fond et sur les dates de mise en oeuvre sur le terrain des mesures visant directement les aidants, le répit et son hospitalisation.
Mistigri

Dépendance

Le vote de la loi ASV juste en fin 2015, les avancées réelles de la loi pour les aidants qui prennent soin d’un proche dépendant et bénéficiaire de l’APA, la reprise par différents médias des mesures phare de la loi, et donc le droit au répit pour les aidants concernés, autant de points qui peuvent paraitre positifs, mais qui laissent aussi des zones d’ombre que souligne une aidante. Cette aidante appelle des éclaircissements rapides, faute de quoi, dit-elle, les aidants continueront à être seuls «quand l’aide professionnelle quitte le domicile en tirant la porte derrière elle».