Rechercher une Maison de retraite

Actualité
Dépendance

J'AIMERAIS ARRETER LE TEMPS

Dépendance

Une aidante qui s’occupe de sa mère atteinte de la maladie Alzheimer raconte comment elle voudrait pouvoir arrêter le temps lorsque de trop rares moments de joie commune entre elle et sa mère se produisent : « Malgré tout je garde mon sourire, car il est une lumière pour toi, même si le temps est sombre. Je savoure à bras ouvert ces petits moments où ta joie prend le dessus. »
Aujourd'hui je pense que ma petite cousine a compris l'invité

Dépendance

Une aidante décrit la «séance de coiffure» de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer (l’invité). Un très beau texte de cette aidante, Doune, qui montre comment un enfant de 3 ans « calme » sa grand-tante, alors que la nièce qui a voulu coiffer sa tante tombe en pleurs en « découvrant » la réalité d’Alzheimer et ses brusques changements de comportement. Un beau message…
MON CLOWN

Dépendance

Une remarquable description d’une aidante qui se bat au jour le jour contre la maladie d’Alzheimer, «l’invité», dont souffre sa mère. Le «clown» est une des clés de cette aidante pour faire surgir des moments de joie et de bonheur partagé, mais le soir «le clown s'autorise quelques fois une coulée de larmes, pour alléger son cœur, pour faire de la place, pour vider toute la peine, la douleur, la tristesse de la journée».
JE SUIS IMPUISSANTE, MAIS PAS A GENOUX

Dépendance

Un texte d’une grande profondeur écrit par une aidante qui prend soin de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. C’est le combat inégal entre l’aidant d’un côté, la maladie de l’autre. Une description détaillée de l’impuissance ressentie par l’aidant face aux effets de la maladie (« l’invité »), et dans le même temps, la détermination à ne pas lâcher la main de sa mère…

Dépendance

Deux aidants donnent leur point de vue sur le projet de texte de la loi Autonomie qui va être discuté par le Sénat à partir du 17 mars prochain. Ils voient dans différents amendements apportés par la Commission des Affaires Sociales des ouvertures intéressantes pour les aidants, et soulignent pour finir le risque de désillusion des aidants si on n’explique pas clairement aux aidants les modalités qui seront appliquées pour évaluer leur besoin de répit et le nombre d’aidants qui a priori pourront en bénéficier, de l’ordre de 150000 au maximum selon ces deux aidants.

Dépendance



Comment passer le cap de la dépendance et mettre ne place un dispositif d'aide à la personne devenue dépendante? Devenir aidant quand vos proches, âgées deviennent dépendant tout un parcours ou il est utile d'être accompagné

FERMER